Airoh

Comment entretenir son casque?

Tout d’abord il faut le nettoyer ! En fait, notre fidèle compagnon, pour faire de son mieux, doit toujours être propre, à l’intérieur et à l’extérieur ! Malheureusement, la négligence à long terme peut générer de graves problèmes dans notre casque, évitons donc les mauvaises habitudes telles que :

Fermer le casque avec la chaîne qui passé par l’anneau antivol, près de la roue avant / arrière

Nous pouvons facilement comprendre que cette façon d’agir est totalement inappropriée. Cependant il arrive de voir des casques à contacte avec la terre, du côté de la calotte ou des parties intérieures. En plus de provoquer des rayures et des éraflures sur le matériel, cette façon d’agir est contraire aux règles d’hygiène les plus élémentaires !

Appuyer le casque sur la calotte

Bien que cette façon d’agir puisse sembler normal, en réalité elle cache des dangers ! En fait, l’équilibre est plutôt instable et le casque pourrait même rouler et cogner par terre ou tomber de la moto, si nous l’avons mis sur la selle par exemple … en outre, le placer distraitement sur une surface rigide du côté de la calotte pourrait provoquer la rupture de la prise d’air, sans considérer les rayures !

Si nous souhaitons modifier l’aspect extérieur de notre casque, nous devons éviter de le colorer avec des sprays ou des peintures susceptibles d’altérer la calotte et nous devons aussi éviter d’appliquer des objets qui, pour être fixés, nécessitent la perforation de la calotte-même. En fait, les peintures non testées risquent de modifier la structure des peintures d’usine, de nuire à la sécurité et de faire en sorte que la garantie du produit devienne caduque.

De plus, il faut faire très attention aux éléments externes avec des surfaces adhésives de type industriel car, lorsqu’on les enlève successivement de la calotte, ils peuvent endommager la peinture. Même dans cette situation, en cas de problèmes, le droit à la garantie ne pourra pas être exercé.

Évidemment on risque de ruiner le casque si on l’expose à des températures supérieures à 50 ° C, qui peuvent être liées par exemple à des sources de chaleur directes. Méfions nous donc des pots d’échappement, des poêles, des foyers, des cheminées, etc.

Si ça fait longtemps que nous n’avons pas testé notre casque, prenons quelques minutes pour le faire… Après tout il protège la partie la plus importante de notre corps !

Faq